Lorsqu’en 1881, Edouard Rey fut élu maire de Grenoble, il avait déjà en tête d’agrandir notablement la surface de la ville de Grenoble : 

« La ville étouffe dans un système de fortifications qui ruine ses finances chaque fois qu’il s’étend et entrave son essor ». 

Il présenta au conseil municipal un gigantesque programme d’urbanisme qui prévoyait un développement de la ville vers l’ouest. 

La place Victor Hugo fit partie de cet ambitieux programme qui put être mis en place après que le Ministère de la guerre ait accepté le déclassement des fortifications. 

Entre 1881 et 1888, Edouard Rey créa de nombreuses artères au-delà de l’enceinte fortifiée, quadruplant ainsi la superficie de la ville. L’urbanisme suivait alors les principes adoptés par l’architecte Haussmann à Paris, de belles places arborées et de larges avenues.

pdfLa_Place_Victor_Hugo_caractère_11.pdf   

 place victor hugoPhoto Hardan

La place Victor Hugo